Tu es victime d'homophobie ou de transphobie ?
Ta famille ne te comprend pas, tu es rejeté ?
Tu ne sais pas vers qui te tourner ?

Délégation des Bouches-du-Rhône (Marseille)

Adresse :
21 rue Saint Bazile
13001 Marseille

Accès :
Métro 1 : arrêt Réformés-Canebière
Tram 2 : arrêt Réformés-Canebière

Cliquez ici pour contacter

Permanences :
Mardi : 17 h 30 à 19 h 30
Samedi et jours fériés : 14 h à 17 h

Horaire :
Sur rendez-vous aux horaires suivants :
Lundi : de 9 h à 12 h et de 13 h à 17 h 
Mardi : de 9 h à 12 h
Mercredi : de 9 h à 12 h et de 13 h à 17 h
Jeudi : de 9 h à 12 h
Vendredi : de 9 h à 12 h et de 13 h à 17 h

Délégué Départemental : Sébastien MOULLET

Membres de l'equipe éducative :
Sébastien Moullet: délégué
Nombre de jeunes accueillis : la délégation Marseille/PACA a hébergé 32 jeunes au cours de l’année 2014. Nous disposons de huit places d'hébergement en appartements-relais.

Nombre de bénévoles actifs : 17

Date d'ouverture : 2009

Édito
Née en 2009, la délégation Marseille/PACA est en développement constant et dispose aujourd'hui de 8 places d'hébergement réparties sur plusieurs appartements.

Elle est active par la présence d’une vingtaine de bénévoles.

La vie des jeunes hébergés est rythmée par des points démarches tous les matins dès 9 h 30 avec le travailleur social, puis par les permanences collectives au nombre de deux par semaine. Ces permanences sont des temps pendant lesquels sont proposés des rencontres avec des partenaires sur des actions de prévention, des sorties de loirsirs, culturelles et sportives, des débats, des jeux, divers autres ateliers… Chaque jeune hébergé fait un point hebdomadaire avec le travailleur social qui les accompagne dans ses démarches.

Au-delà de l’activité d’hébergement, nous effectuons aussi le suivi de jeunes victimes d’homophobie scolaire et familiale.

Tous les jours et certains soirs, les bénévoles sont présents auprès des jeunes pour les accompagner dans leurs démarches et aussi sur les appartements-relais.

Enfin, la délégation reste active dans le champ de la prévention en participant à des interventions de sensibilisation en milieu scolaire et auprès des travailleurs sociaux, en développant le partenariat, et en luttant aussi contre l’homophobie et la transphobie.

 

Historique

Partenaires

Exaequo

Exaequo

Accueil LGBT, prévention SIDA, IST, hépatites, interventions en milieu scolaire contre les LGBTphobies, diffusion de la culture et luttes LGBT : festival Bisqueers Roses,  17 mai.

Intitulé du projet : « Réalisation d’un outil pédagogique Photolangage® »

Il s’agit de développer un outil Photolangage® pour travailler avec des élèves et/ou des adultes en milieu scolaire et hors scolaire sur les stéréotypes liés au genre et à l’identité sexuelle, sur les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle  et l’identité de genre, pour promouvoir l’égalité filles/garçons, femmes/hommes, hétérosexuelsles/homosexuels-les ; pour éduquer la jeunesse à la lutte contre les LGBTphobies et enfin pour prévenir les manifestations de violence et de discriminations commises à raison de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre.


Coming Alive

Coming Alive

Réaliser un recueil vidéo de témoignages des victimes de LGBTphobie en France et à l’étranger. Sensibiliser le public aux conséquences de ces agressions sur la vie des victimes.

Intitulé du projet : « Recueil vidéo de témoignages des victimes de LGBTphobie »

Réalisation d’un recueil vidéo de témoignages des victimes de LGBTphobie en France et à l’étranger afin de sensibiliser le public aux conséquences de ces agressions sur la vie des personnes vulnérables. Le film sera proposé d’une part aux associations de lutte contre les LGBTphobies afin d’illustrer leurs actions puis aux établissements scolaires et universitaires dans le cadre d’un programme de lutte contre les discriminations. Nous voulons donner à ce projet interassociatif une dimension européenne. Les droits de diffusion seront reversés aux associations de lutte contre les LGBTphobies.


La troupe permanantes

La troupe permanantes

Le but de notre association est de promouvoir le genre de la comédie musicale, notamment par la pratique et la diffusion de cette discipline artistique

Intitulé du projet : « La vie Bohème »

Pour sa 4e saison, La Troupe Permanantes et son atelier amateur ont choisi d’adapter la comédie musicale Rent, écrite et composée en 1994 par Jonathan Larson.
New York, début des années 1990. Ils sont jeunes. Artistes. Pauvres. Pris dans la menace silencieuse du SIDA, les personnages de cette histoire traversent les saisons en s’interrogeant sur les liens qui les unissent et par-dessus tout, sur l’amour. Tous ces êtres se testent, se perdent, se retrouvent, s’aiment… et vivent plus que jamais.
La Vie Bohème est un spectacle introspectif, puissant et joyeux dont vous ressortirez transformé-e-s !


Le Phare Bleu

Le Phare Bleu

L'association a pour objet la création artistique en particulier accès sur le théâtre, l’animation d’ateliers ou encore l’initiative ou le soutien de projets culturels.

Intitulé du projet : « STARMAN » pièce de théâtre

Cathryn WHITMORE, ex-première secrétaire générale de G.W BUSH donne une interview politique qui tourne rapidement au privé. 15 ans plus tôt, pour maintenir sa place au gouvernement et soucieuse de son image, elle chasse son fils gay, Adam. S’ensuivent de longues années sans nouvelle jusqu’a la réception d’une lettre d’Adam qui annonce son sida, son désir de mourir, fatigué des tests cliniques qu’il fait subir à son corps. Elle va parcourir les rues NewYorkaises à sa recherche afin de comprendre et de trouver le pardon.


Fierté Montpellier Pride

Fierté Montpellier Pride

Lutte contre les discriminations et pour l’égalité des droits. Prévention santé. Organisation de Prides. Aide aux victimes. Pôle trans, actions de convivialité, etc. Centre LGBT.

Intitulé du projet : « Conférence sur la Transidentité »

Cette action vise à sensibiliser le public, les élus, le corps médical, les médias et différents acteurs publics (police, avocats, assistants sociaux etc.) à sensibiliser sur la question des droits des trans, à travers le témoignage et l’intervention de personnes transidentitaires françaises et étrangères ayant suivi un parcours de réassignation. Cette conférence a également vocation à participer à lutter contre la transphobie et à permettre au jeune public concerné d’identifier des relais d’accompagnement. Cette conférence nationale est soutenue par un collectif associatif.


Fédération des maisons des lycéens

Fédération des maisons des lycéens

Fédérer et développer les Maisons des Lycéens pour accroitre leur pouvoir d’agir. S’engager via la coopération et l’éducation populaire pour l’ESS, l’autonomie lycéenne et la lutte contre les discriminations

Intitulé du projet : Campagne de lutte contre les discriminations - Volet lutte contre la haine anti LGBTQIA+

Une campagne nationale de lutte conre les discriminations définie et menée par nous, lycéens, via nos 1700 MAISONS Des Lycéens. Objectif : faire reculer haine et oppressions anti LGBTQIA+ avec 2 événements et des outils.

  • Evénements :
    • Lutte contre les discriminations (village asso, ateliers, animations) fin avril
    • Assise Nationale des MDL avec pour thème la lutte contre les discriminations en novembre
  • Outils :
    • Fiches actions appropriables par les MDL
    • Fiches organisation pour des bonnes pratiques dans les lycées et les MDL
    • Fiches sensibilisation pour faire passer le message
    • Visuels

Contact - Savoie

Contact - Savoie

Aide au dialogue entre homo-bi-trans et leurs proches et à l’acceptation de soi. Lutte contre les discriminations. Prévention du suicide et des conduites à risque.

Intitulé du projet : « Ensemble avec nos différences »

8 jours de fête pour les 10 ans de Contact Savoie : - 2 soirées de spectacles (théâtre, danse, musique et vidéos) sur l’ensemble des discriminations et pas seulement l’homophobie. But : toucher un public plus large et croiser les réseaux. - Précédées d’1 semaine de cinéma LGBT et autres discriminations avec co-animation de 3 soirées débat avec ciné-club, section cinéma du lycée local et association « Transposition ». En partenariat avec le cinéma local, 2 bibliothèques municipales et la librairie Decitre. Le tout s’inscrit dans la fête des 50 ans d’existence d’un quartier populaire.


CACIS

CACIS

Le Centre Accueil Consultation Information Sexualité (CACIS) se donne trois buts principaux dans les domaines de la santé et de la sexualité. Prendre en compte la demande individuelle, mener des actions collectives, former les professionnels. Elle s’engage sur les principes d’éducation populaire et de la promotion de la santé.

Intitulé du projet : « Lutte contre l’homophobie »

Ce projet associe trois partenaires : Le CACIS, le lycée Elie Faure et Paul Hubble. L’idée était de mobiliser les compétences de chacun et d’y associer les jeunes du lycée. Nous leurs proposions une séance de sensibilisation à la thématique avec diférents supports. Puis un temps d’éducation à l’image avec un intervenant vidéo professionnel. Nous avons souhaité travaillé sur ce «  que provoque l’homophobie ». Créer une vidéo qui permette de faire prendre conscience qu’une insumte homophobe telle que « PD » ou « Enculé » pour fréquente et banalisé qu’elle soit, a des réelles conséquences pour la victime, pour l’auteur, et pour la société. Les jeunes ont donc du écrire le scénario, réfléchir au format et ont été en charge de la réalisation. Les vidéos réalisées ont pu être valorisées en étant diffusées et utilisées comme support de discussion lors de nos interventions en milieu scolaire ou bien en médico-social.


LGBT Tonic's

LGBT Tonic's

Réunir par les loisirs et la convivialité les personnes LGBT. Lutter contre l’isolement. Se battre contre toute forme d’homophobie. Faire connaître les cultures gays.

Intitulé du projet : « NOUS SOMMES DEUX » court-métrage

« Nous sommes deux » est un court métrage réalisé par Dylan El Kara. Le film raconte l’histoire de Dylan, un jeune homosexuel perdu dans sa vie amoureuse, qui va se retrouver face à l’Amour. Ce court-métrage est une œuvre assez spéciale car c’est une suprise pour son petit-ami. « Nous somems deux » raconte comment Dylan et Axel se sont rencontrés. Pour combratre l’homophobie, Dylan a décidé de faire un film qui parle uniquement d’amour, sans y glisser la moindre trace d’homophobie. Le film nous emporte dans un voyage entre les confidences de Dylan et les messages de drague par Internet.

logo


24h/24 et 7j/7
06 31 59 69 50

Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l'utilisation de cookies sur notre site.
Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres.