Urgence 24h/24 : 06 31 59 69 50

Ana DE BOA ESPERANCA

Collège des donateurs et mécènes.
Représentante des mécènes

J’ai croisé la route du Refuge en 2008, j’ai été bouleversée par les « histoires de vie » des jeunes accompagnés par l’association et très impressionnée par l’engagement total et le travail effectué par les équipes bénévoles et permanentes.

L’injustice m’a toujours révoltée. J’ai grandi avec une mère courageuse, qui m’a très tôt appris la solidarité, le partage, l’entraide, le courage d’être soi-même, quoi qu’il en coûte, et surtout à ne jamais être dans le jugement. Ces valeurs ont toujours guidé ma vie et je me suis toujours investie dans des associations.
Je sais ce que l’on peut ressentir, quand on est victime de discrimination et à ce titre, je ne conçois pas une hiérarchisation des luttes !
A mes yeux, rien ne justifie le fait de rejeter un être humain, à cause de son orientation sexuelle, sa couleur de peau, son apparence physique, son parcours de vie etc. Et c’est d’autant plus douloureux, quand cela se passe au sein de la cellule familiale.

Depuis 13 ans, je m’épanouis au sein du Groupe Randstad France, leader mondial des services RH, une entreprise qui me permet de mettre en oeuvre ces valeurs au quotidien, notamment à travers l’Institut Randstad, véritable laboratoire d’innovation sociale pour le retour durable à l’emploi. La lutte contre les discriminations et la promotion d’une société inclusive, ont toujours été au cœur des actions de l’Institut Randstad et plus largement du Groupe Randstad en France.
L’Institut, dont je suis la Déléguée générale, concentre son action sur les jeunes décrocheurs et les personnes en situation de précarité. C’est donc naturellement que nous avons décidé, il y a bientôt 12 ans, de soutenir le Refuge et de l’accompagner dans son combat.
Dès 2012, nous avons co-créé avec le Refuge le concours « Initiatives contre l’homophobie et la transphobie » afin de sensibiliser le grand public à la souffrance des jeunes, de mettre en lumière les bonnes pratiques des associations pour lutter contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle et favoriser l’inclusion de
toutes et tous.

Le Refuge évolue constamment pour s’adapter aux besoins, ses équipes travaillent intensément pour développer des programmes d’accompagnement individualisés ; pour offrir aux jeunes « une famille de cœur », et les résultats sont là !

Le passage en Fondation marque une nouvelle étape. C’est une marque de reconnaissance du travail déjà accompli. Mais j’ai conscience de l’immensité de la tâche qui nous est confiée !

Je suis ravie et honorée d’intégrer le collège des mécènes et de représenter l’Institut Randstad. Il est de notre devoir de poursuivre notre engagement, afin de venir en aide aux jeunes, de leur donner les clefs pour s’insérer sur le marché du travail, grâce à notre connaissance des bassins d’emploi et aux compétences de nos collaborateurs.

Je crois à l’intelligence collective. Grâce à la synergie et à la pluridisciplinarité des membres, nous permettrons aux jeunes de reprendre confiance en eux et de retrouver leur dignité.

Notre ambition, au-delà d’un soutien financier indispensable, est de poursuivre nos efforts pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes, en nous appuyant sur nos réseaux d’experts et nos cabinets implantés sur l’ensemble du territoire, notamment en zone rurale.

Nous engager un peu plus au sein de la Fondation Le Refuge, c’est aussi une invitation lancée à nos entreprises clientes, partenaires et collaborateurs à faire preuve de toujours plus de tolérance.

Ensemble, faisons en sorte qu’un jour enfin, ces jeunes accompagnés soient acceptés tel qu’ils sont et qu’ils puissent vivre libres !

C’est dans cet esprit que j’entame ce mandat et que nous saluons la transformation de l’association en Fondation.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.