Ligne jeunes LGBT+ : 06 31 59 69 50

Marie-Claude FARCY, Secrétaire Générale du Refuge

Collège des fondateurs

J’ai souhaité être bénévole en 2014 quand mon fils m’a annoncé son homosexualité. J’ai réalisé à quel point il avait souffert en n’osant pas parler à sa famille. J’aurais pu envoyer des dons à une association LGBT+ ou verser des subventions en tant qu’élue, mais ça ne me suffisait plus. Je voulais m’investir au plus près. Alors j’ai cherché ; un ami m’a parlé du Refuge et j’ai envoyé un message sur la page Facebook de la délégation de Haute-Garonne.

Voir Serge Perrody, le délégué de Haute-Garonne et tous les bénévoles s’investir autant a été une révélation. Je me suis sentie à ma place et utile avec eux. Au fil des années, j’ai réalisé les difficultés qu’ont les jeunes LGBTQI pour vivre simplement ce qu’ils sont. Et je ne supporte pas l’idée qu’on puisse rejeter son enfant parce qu’il est homosexuel. J’ai vu aussi l’énorme travail que font toutes les délégations et l’équipe du siège du Refuge, Nicolas Noguier et Frédéric Gal en tête. Leur engagement est un sacerdoce.

Le Refuge évolue constamment et il s’adapte à la société. Tant que les discriminations, l’intolérance, l’homophobie, la transphobie seront de mises dans notre pays, Le Refuge sera présent pour accueillir les jeunes LGBT+ quelles que soient leurs origine. La Fondation continuera d’héberger les jeunes et de les accompagner dans leur parcours de vie ; il faut poursuivre nos missions de formation, sensibiliser les jeunes collégiens et lycéens mais aussi leurs parents.

Nicolas Noguier m’a sollicitée pour être administratrice du Refuge. J’étais bénévole à Toulouse. L’idée me plaisait beaucoup alors je me suis lancée et j’ai candidaté ! mais je ne savais pas en quoi cela consisterait. J’ai tout appris au fil de nos actions et des décisions à prendre ; j’ai surtout mesuré la somme de travail et nos responsabilités pour les jeunes.

Quant au passage en Fondation du Refuge, c’est un immense honneur, mais je mesure aussi le travail qui en découle. Il devra être encore plus rigoureux, et plus intense que jamais.

J’espère continuer à aider les jeunes à vivre mieux dans ce monde encore si hostile pour eux. Quand je m’engage c’est totalement, donc je n’envisage plus ma vie sans Le Refuge.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.