Urgence 24h/24 : 06 31 59 69 50

Bonjour à tous, je m’appelle Mason Ewing, j’ai 37 ans.

J’ai été élu premier styliste designer et producteur de cinéma aveugle au monde.

À 6 ans, je suis venu m’installer en France afin de rejoindre mon oncle et ma tante. Pendant 8 ans, ces derniers m’ont maltraité : j’ai été battu, brûlé, séquestré, avant de recevoir un jour du piment dans les yeux et sur le sexe. Alors que je n’avais que 14 ans, je suis ainsi tombé dans le coma. À mon réveil, je me suis rendu compte que j’étais devenu aveugle.

J’ai décidé de soutenir l’association Le Refuge, que j’avais déjà plus ou moins découvert à travers les réseaux sociaux et les médias, grâce à ma rencontre avec son président Nicolas Noguier. La cause que défend cette belle structure m’a particulièrement touché et c’était donc une évidence pour moi de m’engager auprès du Refuge. Je pense qu’il n’y a rien de plus terrible que de se faire rejeter par ses parents car on est homosexuel ou transgenre. Pour moi, en tant que père ou mère, il faut accepter son enfant comme il est et ne pas attendre qu’il soit à son image ou celui de son entourage. Il n’y a pas de différence à faire, quelle que soit sa sexualité, sa couleur de peau, ses origines ou qu’on ait un handicap. Nous sommes tous au final des humains. Être homo ou trans n’est pas un choix, ni une maladie comme certains pourraient encore le penser malheureusement ! Si un jour mon enfant m’annonce qu’il aime une personne du même sexe, je serai autant heureux que s’il était avec une personne du sexe différent !

Lors de ma première rencontre avec les jeunes du Refuge de Paris, j’ai été extrêmement ému d’entendre les différentes histoires, très souvent difficiles, de ces derniers mais surtout surpris par leur volonté d’avancer. Au Refuge, ils ont la possibilité de se reconstruire et de retrouver une seconde famille avec bienveillance. Ce passage dans la délégation parisienne de l’association m’a vraiment marqué et m’a donné encore davantage de motivation pour mener à bien un projet qui me tient à cœur, celui de réaliser des films engagés sur les jeunes LGBT+.

Si je devais faire passer un seul message aux personnes qui me lisent, c’est celui de ne pas juger et d’être tolérant, et aux jeunes du Refuge d’être fiers de ce qu’ils sont. L’union fait la force ! Avoir perdu la vue est la plus belle chose qui me soit arrivée. Ensemble, soyons forts pour un monde meilleur.

Mason
Ambassadeur du Refuge

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.