Urgence 24h/24 : 06 31 59 69 50

Sébastien CROZIER

Collège des donateurs et mécènes.
Représentant élu des grands donateurs.

Au-delà de mon travail chez Orange sur des missions de mécénat public, j’ai toujours eu un engagement citoyen associatif, politique ou syndical au service d’idées visant à se préoccuper de l’intérêt général. Puis, à plusieurs reprises, depuis une petite dizaine d’années, j’ai lu des articles de presse faisant état de l’action du Refuge et de son activité malheureusement en développement en raison du grand nombre de sollicitations.

Je contribuais financièrement à l’association depuis longtemps mais apporter mon expérience m’a semblé pouvoir être utile pour contribuer au développement du Refuge vers une nouvelle étape de son accompagnement à la formation. J’en profite pour saluer le travail exceptionnel des salariés du Refuge et de tous les bénévoles qui accompagnent tous ces jeunes qui connaissent le désarroi, la solitude et la peur du lendemain.

Le passage en Fondation c’est la reconnaissance par la Nation du caractère essentiel de son action d’intégration ou de stabilisation de jeunes victimes de violences sociales, dans la République. Par ailleurs, l’intégration des jeunes ne passe pas seulement par un lieu où trouver un refuge, mais aussi par un accompagnement dans leurs études pour leur permettre de ne pas subir une double punition, celle d’avoir été rejeté par leur famille mais aussi de voir leur avenir assombrir. Dans ce contexte, ce passage en Fondation me parait primordial !

La question de la formation me paraît un enjeu essentiel pour permettre à ces jeunes de devenir des citoyens pleinement acteurs de notre société en utilisant tout leur potentiel. C’est là que je veux agir pour la Fondation et pour ces jeunes.

L’ouverture d’un dispositif pour mineurs est un événement à la fois marquant émotionnellement mais surtout inquiétant de l’intolérance et de l’irresponsabilité des parents ayant mis leurs enfants dehors. C’est la raison pour laquelle nous sommes ici.

La mission du Refuge s’arrêtera le jour où notre société sera devenue suffisamment tolérante pour que plus aucun jeune n’y fasse appel. Si en 20 ans la société a progressé, le chemin est encore long.

Le Refuge est un formidable lieu de solidarité et d’espérance.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.